News and insights

Nouvelles et perspectives

All the latest information, news and research from the Club Vita team

Retrouvez toutes les informations, nouvelles et recherches réalisées par l’équipe de Club Vita.

Top Charts 21-12 – Longevity as a proportion of total funding risk for Canadian pension plans

Illustration préférée, décembre 2021 – La longévité en tant que proportion du risque total de capitalisation pour les régimes de retraite canadiens à prestations déterminées

AUTHORED BY SAEED AHMADI, December 2021

AUTEUR : SAEED AHMADI, décembre 2021

Longevity risk refers to the risk that pension funds face when pensioners live longer than expected and therefore pensions being paid over a longer period. In this regular column, Club Vita’s longevity experts will help you visualise the often abstract world of longevity risk by introducing some of their favourite charts.

Le risque de longévité fait référence au risque auquel les caisses de retraite font face lorsque les retraités vivent plus longtemps que prévu et que, par conséquent, ils reçoivent des prestations pendant une plus longue période. Dans le cadre de cette chronique régulière, les experts en longévité de Club Vita vous aideront à visualiser l’univers souvent abstrait du risque de longévité en présentant certains de leurs graphiques préférés.

In this edition of Top Charts, Saeed Ahmadi looks at what proportion longevity makes up of the total funding risk of pension plans in Canada.

Dans cette édition de Illustration préférée, Saeed Ahmadi examine quelle proportion du risque total de capitalisation des régimes de retraite au Canada la longévité représente.

Question:

Question :

What proportion does longevity make-up of the total funding risk of pension plans in Canada?

Quelle proportion du risque total de capitalisation des régimes de retraite au Canada la longévité représente-t-elle?

Answer:

Réponse :

Longevity risk can make up over 60% of the total funding risk of a pension depending on asset allocation and riskiness of the portfolio.

Le risque de longévité peut représenter plus de 60 % du risque total de capitalisation d’un régime de retraite en fonction de la répartition de l’actif et du niveau de risque du portefeuille.

Over the past 15 years, pension plans in Canada have tended to reduce their exposure to asset risk and hedge their exposure to volatility in funding yields. In fact, a recent study by Bank of Canada shows that about 64% of Defined Benefit (DB) pension plans have shifted their asset allocation more toward bonds (and away from equities) between 1998 and 2018. A similar de-risking pattern was also observed among defined benefit pension plans in the UK as highlighted here .

Au cours des 15 dernières années, les régimes de retraite du Canada ont eu tendance à réduire leur exposition aux risques liés à l’actif et à couvrir leur exposition à la volatilité des taux d’intérêts affectant la capitalisation. En fait, une récente étude de la Banque du Canada indique qu’environ 64 % des régimes de retraite à prestations déterminées (PD) ont réaménagé la répartition de leur actif en s’orientant davantage vers les obligations (délaissant les actions) entre 1998 et 2018. Une tendance similaire en matière d’atténuation des risques a également été observée parmi les régimes de retraite à prestations déterminées au Royaume-Uni, comme il est indiqué ici .

Change in asset split between equities and bonds for Canadian pension plans (Large shifter)

Changement dans la répartition de l’actif entre les actions et les obligations des régimes de retraite canadiens (régimes à fort degré de réaménagement)

Source: Office of the Superintendent of Financial Institutions pension fund data. Details of portfolio shift metric can be found in the Bank of Canada analytical note available here .

Source : Données sur les régimes de retraite fournies par le Bureau du surintendant des institutions financières. Les détails de la mesure du réaménagement de la composition des portefeuilles se trouvent dans la note analytique de la Banque du Canada accessible ici .

This has left longevity risk as the largest remaining unhedged risk; in fact, the remaining unhedged longevity risk can potentially make up over 60% of the total funding risk.

Cela a laissé le risque de longévité comme le plus important risque non couvert restant; en fait, ce risque peut potentiellement représenter plus de 60 % du risque total de capitalisation.

Change in composition of funding risk for Canadian DB pension plans

Change in composition of funding risk for Canadian DB pension plans

Typical 2006 plan

Régime type en 2006

  • 80% funded with 65% pensioners & 35% non-pensioners to represent a mature underfunded plan
  • 60% equities and 40% bonds, with the bonds having an interest/inflation exposure matching the liabilities
  • Provisionné à 80 %, avec 65 % de retraités et 35 % de non-retraités pour représenter un régime mature sous-capitalisé
  • 60 % d’actions et 40 % d’obligations, les obligations ayant une exposition aux taux d’intérêt et à l’inflation correspondant au passif

Typical 2018 plan

Régime type en 2018

  • 100% funded with 70% pensioners & 30% non-pensioners to represent the same plan a few years later after the plan has further matured
  • 20% equities and 80% bonds to capture that the plan has de-risked their asset mix systematically over this time
  • Provisionné à 100 %, avec 70 % de retraités et 30 % de non-retraités pour représenter le même régime quelques années plus tard, devenu un régime encore plus mature
  • 20 % d’actions et 80 % d’obligations pour indiquer que le régime a systématiquement atténué les risques de la composition de son actif pendant cette période

Source: Club Vita analysis based two hypothetical plans. Charts have been provided for illustration purposes only.

Source : Analyse de Club Vita fondée sur deux régimes hypothétiques. Les graphiques ont été fournis aux fins d’illustration seulement.

Key takeaways

  • The reduction of asset risk and hedging of volatility of funding yields over the last 15 years means that longevity risk is now the largest unhedged risk for pension plans in Canada.
  • Longevity risk could make up over 60% of the total funding risk of a pension plan depending on the asset mixed and riskiness of the portfolio.
  • There is clearly a need for affordable and easily transactable longevity risk protection.

Les points clés à retenir

  • La réduction du risque de l’actif et la couverture de la volatilité des taux d’intérêts affectant la capitalisation au cours des 15 dernières années signifient que le risque de longévité est maintenant le risque non couvert le plus important pour les régimes de retraite du Canada.
  • Le risque de longévité pourrait représenter plus de 60 % du risque total de capitalisation d’un régime de retraite en fonction de la composition de son actif et du niveau de risque du portefeuille.
  • Il est clair que le besoin d’une protection abordable et facilement transactionnelle contre le risque de longévité existe vraiment.

The key questions is: How should pension schemes most effectively hedge this longevity risk?

La principale question est la suivante : Comment les régimes de retraite pourraient-ils couvrir le plus efficacement ce risque de longévité?


What do you think?

Qu’en pensez-vous?

Saeed Ahmadi, Data Scientist, Club Vita

Saeed Ahmadi, Responsable scientifique de données, Club Vita